Blog

18 février 2019

L’hygiène de vie

Que vient faire l’hygiène de vie dans le cétogène me diras-tu!!!

Tu pourrais même rajouter : « Attends, je me suis déjà mis à changer mon alimentation, tu vas pas venir me saoûler et me dire de tout arrêter ou de changer encore un truc dans ma vie. C’est bon, quoi!!! Et mon plaisir alors?!!! »

Eh bien justement, ton plaisir, parlons-en, à quoi tient-il?

Je te laisse prendre le temps de répondre à cette question qui peut, peut-être, venir chambouler le reste de ta vie (bon, t’as sûrement dû te la poser cette question, et plus d’une fois, mais j’aime me la péter style gourou grande question existentielle,ahah).

Autoportrait?!!!

Bon alors, t’as répondu quoi? Tu peux me faire un retour, c’est toujous intéressant (en bas de l’article tu peux laisser un commentaire).

Ah, au fait, cet article risque d’en agacer plus d’un(e)!

Alors, ta réponse, c’est quoi? Ta clope du matin? Ton verre d’alcool tous les soirs, ta série tv quotidienne, ton coucher de soleil hebdommadaire, le bout de gingembre dans lequel tu adores croquer chaque midi? le moment où tu te couches? Bon, tu l’auras compris la liste est longue, je vais pas énumèrer pendant des plombes…

Etonnament, il y a dans cette petite liste des choses que l’on pourrait classer comme plus ou moins nocives et d’autres sans grand méfait. Oui, mais…

Une habitude, quelle qu’elle soit reste une habitude, je ne vais pas ici te faire une leçon de morale du genre « c’est pas bien de fumer », ou « l’alcool c’est mauvais pour la santé », chacun est responsable (normalement) de ces actes et il y aura d’autres articles qui parleront de l’alcool entre autre et des addictions en général.

Alors, je recentre un peu mon idée avec au départ hygiène de vie, cétogène et là, habitude. C’est quoi ce bazarre. (Moi aussi je m’y perds)

Si tu es en cétogène, tu sais ce que c’est de changer une habitude, et pas des moindres surtout si tu es un bec sucré. Donc tu sais déjà à quel point cela peut être dur de changer et de t’y tenir au début.

Et après un certain temps, et pas si long que ça au final, il y a l’apparition des BIENFAITS OUAAAAAHHHHHH!!!! Qui sont supérieurs aux pseudo-bienfaits que t’apportait ton alimentation classique, par exemple!

Thérése au max!!!

Et là tu te dis « mais putain, pourquoi je connaissais pas ça avant (le céto) ou pourquoi j’ai attendu si longtemps pour arrêter de fumer (par exemple, je ne vise personne) ».

Je vais prendre l’exemple de la clope (ancien fumeur que je suis). Quand tu es fumeur, et pour d’autres addictions ça marche aussi, tu te trouves plein d’excuses, et celle qui moi me marque le plus avec le recul c’était de (me) dire : « ouah, elle est bonne ma roulée, qu’est ce que j’aime son goût ». Comme dirait l’autre (fumeur) « quand on est con, on est … »

Et oui, quand tu arrêtes de fumer, la saveur des aliments revient, la douce senteur des odeurs est plus fine, t’empestes plus la clope à plein nez, tu fais de sacrés économies en achat de cigarettes et économies de dentistes, j’en passe et des meilleurs.

J’ai pris cet exemple mais ça marche avec toutes tes habitudes bien réglées.

Recentrage, alors cétogène et habitudes, tu as changé un mode alimentaire vers un autre ce qui crée de nouvelles habitudes et tu le sais aussi bien que moi, quand tu vas manger à l’extèrieur cela peut vite devenir chiant pour manger comme tu le souhaites alors si en plus tu peux pas fumer, tu peux pas te mettre à l’extèrieur pour voir le coucher de soleil hebdommadaire, tu peux pas boire ton verre de blanc parce qu’ils en ont plus et qu’en plus l’autre en face tire la gueule parce que t’es vraiment chiant(e) et inadapté(e)… ta soirée est pourrie.

Bon, je ne vais pas trop m’étendre, encore une fois j’ai pris la cigarette comme faire-valoir, je peux prendre le Qi Gong, je parle de choses que j’ai expérimenté. Je suis un pratiquant et enseignant de Qi Gong, je me dois donc de pratiquer quotidiennement pour moi-même et apporter un enseignement de qualité. Pas de soucis avec ça, sauf quand ta pratique est de 2/3 heures par jour et que tu deviens maboul, bon c’est exagéré, mais que tu paniques en te disant que tu vas perdre ton qi parce que t’as pas fait tes 3 heures de Qi Gong ou que t’as pas vu ton coucher de soleil (il revient lui) de tous les soirs, là il y a un problème.

Pour conclure, ce que je veux dire c’est que notre mode de vie nous amène à prendre des habitudes, se brosser les dents, celle-là on la garde, qui ponctuent notre journée. Le souci, c’est que dès qu’une de ces habitudes, qui nous font du bien crois-ton, n’est pas au rendez-vous, cela crée un stress qui vient s’ajouter à tous les petits stress de la journée. Et le soir quand tu rentres chez toi, tu ne supportes plus rien et tu es éreinté.  Il va donc falloir apprendre à t’adapter, ça y est le mot est lâché, t’adapter pour que ce qui était un stress avant devienne une force.

Dans les prochains articles je parlerai de comment s’y prendre et des bienfaits que cela procure.

Tu peux déjà observer au fil de ta journée, tous ces petits moments que tu as mis consciemment en place et qui sont devenus machinaux et voir ceux qui te semblent indispensables de ceux qui ne servent qu’à boucher un trou : de temps, émotionnel…

Voila, ça part un peu dans tous les sens, mais tout ça est tellement lié, imbriqué qu’il est difficile de parler d’une chose sans en aborder une autre.

Comme d’habitude, si tu as des questions ou un sujet que tu souhaiterai que ‘approfondisse, fais moi signe.

Guillaume.

Alimentation